Chenilles processionnaires : un redoutable ennemi pour les chiens et les chats

ATTENTION, PARTAGEZ CETTE INFORMATION !

Dès la fin de l’hiver, les chenilles processionnaires, qui ont tissé leur nid de soie, représentent un grand danger, tant pour l’homme que pour le chien et le chat ; sur les arbres où elles ont élu domicile, elles causent également d’importants dégâts.

Le principal danger est dû aux poils urticants dont ces chenilles sont recouvertes, ce poil étant relié à une glande à venin. Pour déloger les nids, il convient d’être prudent et de se munir d’un masque et de gants et de toutes les protections possibles, car les poils peuvent voler

Les chenilles processionnaires sont un véritable danger pour nos chiens. Si les chiens entrent en contact avec ces chenilles, même légèrement, leur bouche et leur langue peuvent s'inflamer dangereusement et même se nécroser ! Si vous voyez ces chenilles éloignez votre chien de la zone et prévenez les authoritées. SURTOUT NE LES ÉCRASEZ PAS ! Vous transporterez la toxine avec vous ! Si votre chien entre en contact avec ces chenilles, ammenez le chez un vétérinaire le plus vite possible, il ne faut surtout pas attendre que ça passe. PARTAGEZ pour que tous les propriétaires de chiens soient au courant du danger !

 

Une urgence vétérinaire

– Le symptôme le plus probant est une atteinte de la cavité buccale. La langue se met à enfler (cela peut prendre plusieurs heures), puis elle se nécrose. Des troubles oculaires peuvent aussi être observés, tout comme le chien ou le chat peut se mettre à baver. Lorsque l’on ouvre la gueule de l’animal, on peut apercevoir que sa langue (ou une partie) est comme grise et/ou ulcérée. 

– Autant dire qu’il s’agit d’une urgence vétérinaire et qu’il ne faut pas perdre une seconde pour consulter. Suivant le diagnostic, il proposera un traitement à base, entre autres, d’anti-inflammatoires, antibiotiques, de pansements gastriques. Une mise sous perfusion peut être nécessaire et parfois aussi le recours à de la chirurgie. On peut rincer la plaie avec beaucoup d’eau, cela est même conseillé, mais il faut ne pas attendre pour aller aux urgences.

– Si l’on ne se rend pas compte rapidement que le chien ou le chat est atteint, la nécrose peut provoquer la perte de toute ou partie de la langue, ce qui empêche par la suite l’animal de s’alimenter ou de boire. C’est en cela que tout diagnostic reste réservé. Certains animaux ont fait la douloureuse expérience d’une rencontre avec ces sales bestioles. Ils ont pu survivre, car soignés à temps… un bout de langue en moins tout de même ! 

chenilles

3 réflexions au sujet de « Chenilles processionnaires : un redoutable ennemi pour les chiens et les chats »

  1. Je confirme, cette année c'est l'invasion à La Ciotat et mon petit Bodeguero en a fait les frais… 

    La résidence juste à côté n'a rien trouvé de mieux que de passer tous les pins à l'insecticide au canon, sans prévenir personne !!!

    Du coup… toute les chenilles sont venues se réfuguer dans ma résidence… Encore ce matin il y avait une procession fraîchement écrasée dans mon parking, c'est un vrai casse tête pour promener les loulous !!!

    Pour mon petit Ray, il a reniflé 2 secondes une procession. Heureusement j'habite en provence depuis assez longtemps pour connaître ces saloperies !!!

    Retour à la maison, rinçage à grandes eaux et direction le véto ! Il avait commencé à gonfler et avait vomi 4 fois, donc il est resté tout l'après-midi sous perfusion et retour à la maison avec un traitement de choc.

    Le plus impressionnant, c'est que la nécrose apparaît au bout de 24 à 48h et là… Il s'est retrouvé avec une tâche violette de la taille d'une pièce de 2€ sous la langue, j'en avais les larmes aux yeux !

    Finalement il s'en tire sans séquelles avec plus de peur que de mal, mais c'est vraiment très impressionnant de voir les ravages causés pour avoir reniflé 2 secondes une petite chenille, tous les propriétaires d'animaux étant passés par là vous diront la même chose, alors imaginez si votre chien en mange une !!!

  2. Lorsque j'étais enfant, ma famille a emménagé dans une jolie maison en Corse, dont le terrain était bordé de magnifiques pins noirs d'Autriche…qui portaient des choses en forme de barbe à papa blanche à leurs extrémités. Nous allions bientôt découvrir avec horreur ce que c'était.

    Un matin de printemps, en se levant, nous avons trouvé notre Boxer se frottant frénétiquement le museau contre le mur du couloir, la gueule tellement enflée que l'on ne voyait presque plus ses yeux, il y avit plein de mousse de bave sur les babines et sur le sol…nous avons couru chez le vétérinaire le plus proche qui était quand même à plus de 50 kms et le diagnostic fut sans appel : notre chien avait reniflé des chenilles processionnaires et faisait une violente crise déjà bien avancée.

    Le vétérinaire n'était pas certain que notre chien s'en sorte.

    Il a procédé à une injection et ma maman a dû poursuivre les injections toutes les heures. Notre bébé âgé de 9 mois à peine a survécu sans aucune séquelle ! Nous avons eu beaucoup de chance : c'était un mercredi matin, je n'avais pas école et nous étions à la maison avec ma maman. La veille ou le lendemain, il n'y aurait eu personne avant midi…….

    Oui, il faut réagir très vite lorsque votre chien est entré en contact avec des chenilles ou suite à leur passage. Soyez très vigilants si vous repérez des cocons à la cime des arbres.

    Les chenilles processionnaires sont friandes de pin d'Autriche, mais aussi d'autres variétés. Elles poursuivent inlassablement la colonisation de nouveaux territoires et remontent vers le Nord, détruisant totalement les forêts. Arrêter leur progression est un vrai casse-tête pour les scientifiques et les autorités.

  3. Excellente information  qui esperons pourra éviter de graves problèmes aux toutous. Maitres ouvrez l'oeil car ces dangeureuses chenilles sont dans les pins mque dans les chenes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>