Nouvelle collection de colliers

La nouvelle collection printemps-été pour les colliers de nos lévriers est enfin arrivée.

Je vous invite à venir la voir en cliquant  sur le lien plus bas et à imaginer votre si beau toutou paré d'un si beau collier à son cou.
Je rappelle que ces colliers ne sont pas exclusivement réservé aux lévriers mais à tous les gentils toutous bourrés d'amouuuuuuuur !

Evidemment, les bénéfices sont toujours reversés à notre petite asso pour sauver encore d'autres  p'tits loustics alors, à vos commandes !!

voir les colliers ici

Votre aide est précieuse, Adhérez…..

Pour encore plus de chiens sauvés !

Ça y est, 2016 commence à peine que déjà les notes de frais s’allongent et que bien des toutous attendent des soins et même quelques croquettes. Vous devinez combien votre contribution nous est alors précieuse et combien d'assistance  nous pouvons apporter à nos petits malheureux grâce à votre soutien.

Adhérer à PLPC, c'est s'engager à nos côtés dans notre combat contre la barbarie.

Avec nous, faites un petit miracle :
En adhérent à notre amicale, vous participez au « paiement » des chiens achetés dans les perreras (fourrière espagnole d’état). Ces chiens,  pourtant condamnés à l’euthanasie, nous sont vendus (et non pas cédés), afin que nous puissions les placer dans des refuges espagnols ou dans une pension payante… là aussi.  Ces refuges, avec lesquels nous avons mis en place un partenariat, soignent ces chiens blessés et les préparent à l’adoption (stérilisation, vaccination, identification)  afin qu’ils puissent passer la frontière en toute légalité.
Tout ceci engendre bien des frais et, en adhérent chaque année à notre association, vous participez à ces petits miracles….et, nous vous en remercions de tout cœur.

PLPC ne reçoit aucune subvention pour le soutien à nos projets.

Pour adhérer, rien de plus simple, envoyez votre chèque (20 euros) accompagné du bulletin d’adhésion à l’adresse suivante :
 
Podencos, Lévriers et Petits Compagnons
1 chemin la Gaillarde
33 710 TEUILLAC
 
Formulaire à télécharger ici : BULLETIN adhésion 2016

ou directement par paypal, en précisant ADHESION,  ici : http://www.podencos-levriers.fr/faire-un-don/
 

Chenilles processionnaires : un redoutable ennemi pour les chiens et les chats

ATTENTION, PARTAGEZ CETTE INFORMATION !

Dès la fin de l’hiver, les chenilles processionnaires, qui ont tissé leur nid de soie, représentent un grand danger, tant pour l’homme que pour le chien et le chat ; sur les arbres où elles ont élu domicile, elles causent également d’importants dégâts.

Le principal danger est dû aux poils urticants dont ces chenilles sont recouvertes, ce poil étant relié à une glande à venin. Pour déloger les nids, il convient d’être prudent et de se munir d’un masque et de gants et de toutes les protections possibles, car les poils peuvent voler

Les chenilles processionnaires sont un véritable danger pour nos chiens. Si les chiens entrent en contact avec ces chenilles, même légèrement, leur bouche et leur langue peuvent s'inflamer dangereusement et même se nécroser ! Si vous voyez ces chenilles éloignez votre chien de la zone et prévenez les authoritées. SURTOUT NE LES ÉCRASEZ PAS ! Vous transporterez la toxine avec vous ! Si votre chien entre en contact avec ces chenilles, ammenez le chez un vétérinaire le plus vite possible, il ne faut surtout pas attendre que ça passe. PARTAGEZ pour que tous les propriétaires de chiens soient au courant du danger !

 

Une urgence vétérinaire

– Le symptôme le plus probant est une atteinte de la cavité buccale. La langue se met à enfler (cela peut prendre plusieurs heures), puis elle se nécrose. Des troubles oculaires peuvent aussi être observés, tout comme le chien ou le chat peut se mettre à baver. Lorsque l’on ouvre la gueule de l’animal, on peut apercevoir que sa langue (ou une partie) est comme grise et/ou ulcérée. 

– Autant dire qu’il s’agit d’une urgence vétérinaire et qu’il ne faut pas perdre une seconde pour consulter. Suivant le diagnostic, il proposera un traitement à base, entre autres, d’anti-inflammatoires, antibiotiques, de pansements gastriques. Une mise sous perfusion peut être nécessaire et parfois aussi le recours à de la chirurgie. On peut rincer la plaie avec beaucoup d’eau, cela est même conseillé, mais il faut ne pas attendre pour aller aux urgences.

– Si l’on ne se rend pas compte rapidement que le chien ou le chat est atteint, la nécrose peut provoquer la perte de toute ou partie de la langue, ce qui empêche par la suite l’animal de s’alimenter ou de boire. C’est en cela que tout diagnostic reste réservé. Certains animaux ont fait la douloureuse expérience d’une rencontre avec ces sales bestioles. Ils ont pu survivre, car soignés à temps… un bout de langue en moins tout de même ! 

chenilles

L’enfer des podencos Espagnols…

L’enfer des podencos Espagnols…

Ces chiens que personne ne voit, que peu de gens veulent adopter parce que soit disant trop « banals », trop rustiques ou encore trop dynamiques….ces chiens que l’on appelle les « invisibles » justement parce que personne ne fait l'effort de les voir, ces chiens pourtant si doux, si élégants, si joyeux et si fidèles, ces chiens à la jolie tête de biche…oui madame et oui monsieur ces chiens là vivent un véritable enfer en Espagne.

Aidez nous à leur trouver des familles !

entrainement podencos chasse L'entrainement à la chasse, à l'endurance

 

62911310Les coups, la maltraitance, la souffrance

 

podenco enfermé L'enfermement, la faim, le chagrin

 

47846490_pL'oubli, l'ignorance, le désespoir….. l'invisibilité !
 

Les niches sont arrivées !

Chers donateurs, chers amis

C’est avec une immense joie que les bénévoles du refuge de Cari ont réceptionné les 15 nouvelles niches.

C’est avec un bonheur inespéré que les toutous de ce même refuge ont vu ces niches se fondre petit à petit dans le décor de leur quotidien et améliorer ainsi leur condition de vie.

Les toutous petits & grands, les bénévoles du refuge, Cari et toute l’équipe de PLPC vous remercient du fond du cœur de votre soutien à notre combat. Sans vous, rien ne changerez pour ces pauvres êtres en souffrance.
Merci ausi à Francisco qui a maintenu le tarif 2012 et offre les frais de livraison à PLPC

Nos Podencos dans la presse.

Enfin médiatisés :

Nos Podencos sont dans la presse et nous avons réussi le pari de faire parler de cette race si méconnue et tant oubliée !!!
Nos chers "Grandes oreilles" ont mérités  de faire les honneurs de la presse et que le triste sort qu'ils subissent en espagne soit répandu. Mais, PLPC veut surtout faire savoir qu'ils sont des compagnons extraodinaires et qu'ils ne faut pas hésiter à les adopter si vous voulez partager votre vie avec un complice-compère génial !

Achetez vite le numéro 19 du magazine "Spécial chien".

article Special chien

 

Merci à Marianne, rédactrice du magazine d'avoir permis cet exploit!

Vivre en espagne

et être prêt pour la chasse :

Pour que les galgos soient prêts dés l’ouverture de la chasse, ils subissent un entrainement de forcené et doivent courir…coûte que coûte !

La jeune fille qui a prit la 3ème photo, avant d’être vue par le galguerro et d’être virée, précise que les chiens se battaient et se mordaient  entre eux alors que le galguerro dit qu’ils jouaient. C’est vrai que, à voir la tête de ces pauvres chiens, on voit combien ils ont l’air d’être à la fête !

Quand à nos chers podencos, ils ne sont pas plus à la fête. Outre des conditions de vie déplorables, des entrainements incroyables, ils sont véhiculés dans des conditions pitoyables et inhumaines. Pas la peine de vous rappeler qu'en espagne il fait très chaud et qu'il n'y a surement pas de clim dans leurs véhicules pour ces podencos :

Si vous voulez….

Commentons :

Beaucoup d'entre vous ne le savent pas mais, vous avez la possibilité de mettre des messages, des commentaires même une touche d'humour ou de colère à chacun des billets publiés sur notre site. De cette façon, vous pouvez communiquer avec nous, donner vos idées, vos impressions, etc…etc…

Pour cela, rien de plus simple : à la fin de chaque publication, vous trouvez ceci : Leave a reply C'est en cliquant dessus que s'ouvre la boite de dialogue. N'hésitez pas à vous enregistrer car, il n'y a rien en retour, pas de pub dans vos boites mais, pas de harcèlement de notre part, rien, c'est tout à fait inoffensif et….sympathique.

Lorsqu'il y a déjà des commentaires publiés par d'autres personne, il est noté ceci : 4 Replies cela veut dire qu'il y a 4 commentaires (pour cet exemple) et, en cliquant dessus, vous pourrez vous aussi, ajouter votre petit mot.

Alors, à très bientôt et merci de votre participation

Sauvons les lévriers espagnols

D’année en année de millions d’animaux de compagnie abandonnés et errants meurent au coeur de l’Europe: soit dans les camps de la mort qui se présentent comme “asile pour animaux”, soit de faim et de froideur en liberté ou à force de maladies et d’intoxication.

En effet, il existe une loi sur le plan local qui interdit proprement une telle approche, mais ni les autorités locales, ni les organes compétents s’en occupent de l’observation de la législation.

 
Même les cruautés barbares envers les animaux n’entraînent pas de conséquences pénales. Elles ne sont pas sanctionnées en règle générale.

Le traité de Lisbonne est entré en vigueur le 1er décembre 2009. Le traité signifie, que l’Union et les Etats Membres tiennent pleinement compte des exigences du bien-être des animaux en tant qu’êtres sensibles. Malheureusement, la ratification du traité ne représente pas automatiquement la fin de l' hécatombe brutale.
  
Alors c’est dès maintenant qu’il faut réagir et se retrousser les manches pour sauver les animaux.


 


Petition

La Commission Européenne, ainsi que le Parlement doivent lancer des dispositions impératives, légales ou réglementaires qui implémentent le droit conforme aux besoins des animaux de compagnie abandonnés et errants.

Alors nous résistons et revendiquons:

   –    Interdiction d’aménager des camps de la mort
   –    Interdiction de tout homicide involontaire d’animaux de compagnie abandonnés et errants, à part pour des
        raisons de pathologie de l’animal et ceci en l’occurence à devoir respecter les normes établies pour l’euthanasie
        indolore
   –    Mise en place de programmes de vaccinations et de castrations impératif public
   –    Mise en place de (moindre) standards pour les asiles pour animaux
   –    Supervision de directives de chasses existantes, qui autorisent l' homicide frivole d’animaux domestiques et
        d’animaux de compagnie abandonnés et errants
   –    Interdiction de l’abus d’animaux de compagnie abandonnés et errants pour les essais de laboratoire
   –    Mise en place d’une loi sur l’élevage d’animaux domestiques et restriction de l’élevage commercial d’animaux
        domestiques
   –    Mise en place de cours sur la protection des animaux dans les écoles

 

 
Nous vous prions de bien vouloir faire suivre cette pétition à autant d’amis et de connaissances et de soutenir notre souhait en marquant votre signature!
Votre signature sera transmis au Parlement Européen par nos soins.

Cliquez svp sur le drapeau français de ce lien en-dessous pour avoir ce texte en français et pour trouver la pétition à signer en bas qui n'est pas ici sur le site :

Pétition :   http://www.eu-protest1.aerztefuertiere.de/

En mémoire de « SANS NOM »

CETTE CAGE C'EST MA TOMBE

 
 
Quelqu'un a cru que je m'étais perdu alors que je faisais mon petit tour dans le village.
Croyant bien faire, il m'a laissé chez le vétérinaire.
Je n'étais pas identifié, pas de tatouage ni de puce électronique.
Le vétérinaire m'a confié à la fourrière qui n'est pas dans mon village mais à 30 km.
Mes maitres n'ont pas su où me chercher.
J'ai eu peur, très peur…J'ai même mordu quand on a voulu s'occuper de moi !
 
Ce que je ne savais pas encore, c'est qu'il me restait très peu de temps à vivre.
J'ai eu un petit sursis…15 jours au lieu de 8 normalement.
Je croyais que là où j'étais, on cherchait mes maitres et bien je me trompais. Pas que ça à faire.
Ah…on m'emmène ensuite voir celui en blouse verte…content de sortir enfin.
Tiens on me prépare une piqûre. J'aime pas ça mais je veux bien faire plaisir, je remue la queue, je jappe, je lèche et…..
 
CE CHIEN « SANS NOM » A ETE EUTHANASIE EN AOUT 2011 COMME DES MILLIERS DE CHIENS ET CHATS NON IDENTIFIES TROUVES EN FRANCE
 
IDENTIFIEZ VOS ANIMAUX… VOUS LEUR SAUVEZ LA VIE
 
BATTONS-NOUS POUR QUE LES FOURRIERES ET MAIRIES SOIENT TENUES DE PUBLIER TRES CLAIREMENT LE SIGNALEMENT DES ANIMAUX TROUVES,     POUR QUE CES ENDROITS NE SOIENT PLUS CACHES HONTEUSEMENT.
 

VISITE DE NOTRE REFUGE PARTENAIRE

La Esperanza et ses toutous :

Lors d'un récent message, je vous racontais, images à l'appui, notre dernier voyage en Espagne dans l'un de nos refuge partenaire.

Vous pouvez lire ici le compte rendu et voir les photos : http://podencos-levriers.fr/?paged=2

Et, afin que vous puissiez mieux comprendre le travail effectué, je vous invite à pénétrer à l'intérieur de ce refuge et à faire connaissance avec quelques uns de ses pensionnaires que vous retrouverez sur notre site, dans la rubrique des chiens à l'adoption. Je précise  que les chiens que vous voyez "en liberté" dans le refuge sont tous stérilisés et ne peuvent  reprodruire, que les chiots sont des chiens trouvés à l'extérieur du refuge, souvent déposés en cadeau devant l'entrée et que les chiens bagarreurset, les chiens en attente de leur stérilisation, sont eux, en box !

Je vous suis reconnaissante de me pardonner les défauts de ce film car, il est souvent difficile de tenir le caméscope tout en avançant au milieu de la foule…….

Nous faisons le maximum pour apporter confort, bienveillance et sollicitude à chacun de ces toutous en attente d'une famille avec, comme vous le verrez, de très petits moyens mais, tellement d'amour. Nous venons d'apprendre que notre amie va devoir déménager de cet endroit car, il lui est difficile de continuer à payer un loyer. Avec notre amie Caridad, nous nous mettons à la recherche d'un terrain et comptons sur vous et votre générosité pour ne pas laisser tous ces sans famille……………..sans logis.

Pour faire un don en vue de l'achat d'un nouveau terrain, envoyez votre chèque en mentionnant au dos " Terrain" à l'adresse suivante :

Podencos, Lévriers et Petits Compagnons
1 chemin la gaillarde
33 710 TEUILLAC

Tous vos dons sont déductibles de vos impôts et en faisant un don à PLPC, vous bénéficiez d’une réduction fiscale de 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. 

Pour votre générosité, un grand merci  à :

Daniele G.
Virginie B.

 

Bonne visite :

L'arrivée au refuge et faisons le tour avant d'y entrer

 

Maintenant, entrons :

1 ère partie :

 

2 ème partie

ADHEREZ, vous sauvez une vie !

Avec nous, faites un petit miracle :

En adhérent à notre amicale, vous participez au « paiement » des chiens achetés dans les perreras (fourrière espagnole d’état). Ces chiens,  pourtant condamnés à l’euthanasie, nous sont vendus, afin que nous puissions les placer dans des refuges espagnols.  Ces refuges, avec lesquels nous avons mis en place un partenariat, soignent ces chiens blessés et les préparent à l’adoption (stérilisation, vaccination, identification)  afin qu’ils puissent passer la frontière en toute légalité.
Tout ceci engendre bien des frais et, en adhérent chaque année à notre association, vous participez à ces petits miracles….et, nous vous en remercions de tout cœur.

Pour adhérer, rien de plus simple, envoyez votre chèque (15 euros) accompagné du bulletin d’adhésion à l’adresse suivante :
 
Podencos, Lévriers et Petits Compagnons
1 chemin la Gaillarde
33 710 TEUILLAC
 

LETTRE D’ESPOIR

Aujourd'hui, en cette veille de Noêl,

nous recevons une lettre de notre petite Laïka et, à sa demande, nous publions ce joli message plein d'espoir. Avec la magie de Noël, nos coeurs se tournent vers nos petits trésors encore là-bas et tous les toutous tristes et seuls, se trouvant toujours derrière leurs barreaux et, nous ne manquons pas de faire nos voeux…pour eux. Nous pensons à vous et allumons la petite bougie de l'espoir rien que pour vous :

 

 

Lettre d’espoir

Je m’appelle Laïka, je suis une podenca croisée pointer de  2 ans , née en Espagne. Pour une fois en ces fêtes de Nöel, je vais faire comme les  humains : je vais écrire une lettre , une lettre d’espérance pour tous mes frères et sœurs lévriers espagnols.


Quand je suis née là-bas de l’autre côté des Pyrénées en Espagne, pays du soleil je ne  pensais pas qu’il brillerait si peu  pour nous, que notre destin serait si sordide, si noir, si triste.

Mais parfois comme dans les contes de Noël il y a des fées  et la mienne s’appelle Fabienne.

Cette fée m’a sauvé de la piqûre fatale puisque ma mort était  programmée pour le lendemain de son apparition. Elle m’a pris dans ses bras et m’a ramenée en France.

Ma conception des humains se résumait aux mots souffrance et malheur, mais à son contact j’ai découvert des sensations qui m’étaient alors  inconnues : chaleur douceur tendresse  bonheur et amour.

J’ai repris petit à petit goût à la vie auprès d’elle et de son mari.

Mais ma bonne fée m’a expliqué que j’ étais seulement  de passage chez elle, qu’il fallait me trouver une vraie famille pour que mon bonheur soit complet.

« Une vraie famille c’est quoi ? » lui demandais-je

Elle m’expliqua patiemment qu’une vraie famille c’est de la joie, des caresses, des câlins, des bêtises, des gourmandises, de grandes ballades, des courses folles au bord de l’océan  et surtout  le plus important c’est  une maman et un papa d’adoption. Tout cela dans un cadre de vie bien agréable : un grand jardin, une  bonne panière, des couettes sur les lits et en hiver pour se délasser  un bon feu de cheminée si possible.

Comme toutes les bonnes fées , ma fée Fabienne fait des miracles : elle me trouva cette famille !

Une maison avec un jardin où habitent Christine & Jean-Jacques. Et cerise sur les croquettes j’ai  un cousin dénommé Voyou qui  lui aussi a connu le malheur puisqu’il vient de la SPA.

Cela fait maintenant  2 semaines que je suis chez moi à Léognan avec  ma famille d’adoption.

Le sapin est décoré mais j’ai déjà eu avant l’heure les  deux plus beaux cadeaux que puisse rêver  un lévrier à savoir ma rencontre avec la fée Fabienne et ma famille du bonheur.

Ce bonheur que je souhaite à tous mes frères et sœurs lévriers et podencos !

LAÏKA

21/12/2010

Sachez leur vie….lisez

« L’enfer n’existe pas pour les animaux, ils y sont déjà… »

 
 Cette sentence de Victor Hugo ne s’est malheureusement pas démentie en un siècle.
De la poule de batterie assignée à résidence sur la surface d’une feuille A4 au sacrifice des animaux de laboratoire, en passant par la fouille manuelle des truies pendant leur mise bas, Alexandrine Civard-Racinais propose une recension de la plupart des violences infligées aux bêtes à poil, à plumes et à écailles pour les besoins de notre alimentation, de notre confort ou de nos loisirs.
 
Loin d’être anecdotiques, les situations parfois ubuesques présentées ici sont le reflet des choix de notre société. Ce Dictionnaire horrifié se soucie donc, aussi, de nourrir une réflexion citoyenne. Ceux qui souhaitent se comporter en consommateurs informés sauront désormais à quoi s’en tenir. Ceux qui aiment à se cacher derrière leur petit doigt continueront à feindre d’ignorer que la cruauté à l’égard des animaux peut nous accoutumer à la cruauté envers les hommes.
 
 
 
 
Journaliste pendant quinze ans pour la presse magazine, Alexandrine Civard-Racinais a notamment publié De Vingt Mille Lieues sous les mers à SeaOrbiter (avec Jacques Rougerie, Democratic Books, 2010) et coordonné chez Fayard plusieurs volumes de la collection « Aux origines de… ».
 
En librairie le 3 novembre
 
*Pour suivre l’actualité éditoriale de l’auteur, rendez-vous sur :
 

La directive sur la vivisection : une honte !

CETTE PETITION SERA ENVOYEE AU PARLEMENT EUROPEEN LE 01/09/2010

 

Début Septembre, le parlement européen sera appelé à voter et approuver la nouvelle directive sur la protection des animaux de laboratoires.



C’est une loi favorisant l’industrie, faite spécifiquement pour mettre en évidence la nécessité des recherches sur animaux et du commerce qui en découle. Cette loi ne propose pas de méthodes alternatives, et ce même lorsqu’elles sont possibles.

En même temps, la Loi permettra :

– D’expérimenter sur les primates, même quand le but n’est pas de trouver des traitements pour les humains

– D’expérimenter sur les animaux sauvages ou errants, y compris les chats et les chiens (article 11)

– De réutiliser, systématiquement, les animaux ayant déjà servi à l’expérimentation, et qui ont souffert « légèrement » ou « modérément », ou encore même « sévèrement », prolongeant ainsi leur souffrance et leur détresse.

– De continuer à expérimenter, sans anesthésie, dès lors que les chercheurs estiment cette pratique appropriée (article 14)

– D’expérimenter sur des animaux vivants dans des buts pédagogiques (article 5)

– De créer des animaux génétiquement modifiés pour la réalisation de procédures chirurgicales

– De soumettre les animaux à d’inévitables chocs électriques, pour les rendre impuissants

– De garder des animaux d’espèce sociale, tels que chiens et primates, dans l’isolement complet et ce durant des périodes prolongées.

– De pratiquer, sans anesthésie, des ablations thoraciques (par exemple l’incision de la cage thoracique suivie de l’ouverture de la cavité pleurale)

– De forcer l’animal à nager jusqu’à l’épuisement, jusqu’à ce que mort s’en suive (annexe VIII)



Nous sommes à la fois honteux et profondément chagrinés en constatant à quel point le profit oriente les secteurs pharmaceutiques et chimiques. Nous sommes horrifiés voir autant bafoués les droits des autres espèces vivantes. 

Des scientifiques internationalement renommés prônent d’utiliser des méthodes alternatives, utiles et plus exactes sur le plan scientifique.



Le parlement européen trahit de part et d’autre et les animaux et les citoyens européens qui croient en la justice !

La directive 86/609/EEC est un cadeau pour les industries chimiques et pharmaceutiques. Elle est scientifiquement obsolète, cruelle envers les animaux sans défense.

Nous demandons au parlement européen de renforcer les dispositions du rapport d'Elisabeth JEGGLE, en prenant compte, et en tout premier lieu, du bien – être des animaux
.

BOYCOTTONS l’Espagne !

 

Et maintenant il faut dire "çà suffit !"

 
Tous les ans 30.000 chiens sont tués avec des méthodes cruelles dans les chenils communaux (perreras) du royaume d'Espagne.
 A la tuerie des chiens s'ajoutent les tueries d'autres animaux massacrés tous les ans pour des jeux (des corridas : 10 000 toros) ou des féroces et cruelles fêtes locales (50 000) où les animaux sont tués dans le seul but "d'amuser" le public. Tout ceci y apparaît insensé et honteux d'abord par le fait que c'est en totale violation des réglementations européennes de protection des animaux et en particulier les réglementations qui défendent les droits des chiens errants et reçus dans les chenils et qui sont défendus maintenant dans beaucoup de pays .
 
 En Espagne un chien est tué après seulement dix jours de détention dans une chenil communale et, dans beaucoup de cas, même les communes espagnoles payent autour des 60 euro pour garantir la suppression du chien. Il y a très peu chiens qu'on sauve de cette fin cruelle et très souvent beaucoup d'entre eux finissent ensuite dans les centres d'expérimentation et de vivisection pour être soumis à des expériences qui "en rallongent la vie" mais en même temps les souffrances.
Une très petite partie est en outre adoptée par des volontaires Italiens et Français qui ramènent en Italie et en France un petit nombre de chiens qui finissent en familles, qui les adoptent affectueusement en les sauvant des chambres à gaz ou encore pire des laboratoires de vivisection répandus dans les pays du nord de l'Europe.
 
Et maintenant il faut dire "çà suffit !" de manière concrète à ce massacre qui se produit dans un pays adhérant à l'Union Européenne, où les chiens sont tués en totale violation des réglementations européennes de protection des animaux.
 
Une campagne de sensibilisation est lancée et  invite tous les amoureux des animaux À BOYCOTTER les CONGÉS PROCHAINS EN ESPAGNE et à écrire un email de protestation à l'Ambassade Espagnole de leur pays et aux Consulats Généraux des grandes villes.
En outre le président national de AIDAA Lorenzo Croix a envoyé une lettre au Ministre du Tourisme Italien Michela Brambilla et au sous-secrétaire à la Santé Francesca Martini pour qu'ils interviennent de manière décisive auprés de leurs collègues des Espagnols pour mettre fin à cet aveugle massacre des chiens Espagnols
 
Voici le texte de base du courrier que vous enverrez à  :
 
"MONSIEUR L'AMBASSADEUR,
 
LE MASSACRE DES CHIENS ESPAGNOLS TUÉS EN PERRERAS TOUS LES ANS EST UNE HONTE INDIGNE DU PEUPLE ESPAGNOL, ARRÊTONS CE MASSACRE.
JE VOUS SIGNALE QUE TANT QU' UN SEUL CHIEN ESPAGNOL SERA TUÉ EN PERRERAS PARCE QUE ERRANT OU MALADE, MOI ET MA FAMILLE NE METTRONS PAS PLUS LES PIEDS SUR LE SOL ESPAGNOL POUR NOS VACANCES ET NOUS DEMANDERONS à NOS AMIS D'EN FAIRE AUTANT".
 
Nom, Lieu d'habitation et signature
 
source : http://www.lepost.fr/article/2010/05/16/2075144