La tragédie


Article 3 de la Convention Européenne pour la protection des animaux de compagnie :
" Nul ne doit causer inutilement des douleurs, des souffrances ou de l'angoisse à un animal de compagnie.
Nul ne doit abandonner un animal de compagnie "

et pourtant, voilà ce que c'est que 

Naître chien, en Espagne :

Chaque année en Espagne , plus de 8000 à 10 000 lévriers (galgos) sont torturés puis massacrés par des galgueros ( chasseurs de lièvres ).
Ce chien est surtout utilisé à la chasse au lièvre qui ne dure que quelques semaines pendant l’année ainsi qu’à des courses de lévriers ( le plus souvent non homologuées ) .
Plus de 50 000 sont abandonnés dans les campagnes et les centres villes, mourant de faim . La fourrière ne pouvant pas tous les attraper, beaucoup finissent sous les véhicules.
 
 

Le sort tragique des chiens espagnols :

D’autres, après avoir été maltraité durant leur courte vie et une fois la saison de chasse terminée, finiront massacrés par leurs maîtres dans une extrême cruauté.

~~ Pendus dans les bois ( bois réputés en Espagne pour leurs cadavres de chiens ). Les meilleurs lévriers sont pendus haut et court afin de les faire mourir vite alors que les moins performant sont pendus les pieds touchant le sol, obligeant ainsi l’animal à sautiller sur place avant de se laisser pendre d’épuisement ( Punition ajoutée à son exécution ).

 

~~ Aspergés d’essence pour être brûlés vifs

~~ Jetés ( souvent à plusieurs ) au fond d’un puits asséché

 

~~ Attachés à l’arrière d’un véhicule puis traînés sur plusieurs kilomètres jusqu’à ce qu’il ne reste plus grand chose au bout de la corde.

 

~~ Abandonnés au milieu des bois avec les 2 pattes avant brisées où sectionnées. ( 1 seule patte permettrait encore à ce chien très fidèle de suivre son bourreau )

 

~~ Poignardés où égorgés puis jetés agonisant dans des fossés où des décharges

 

~~ Attachés solidement dans des lieux complètement isolés et à l’abri des regards ( terrains vague , vieux bâtiments , dans les bois ), certains sont abattus d’un coup de fusil et d’autres sont tout simplement livrés à une mort très lente en étant abandonnés ainsi.
Mort qui les délivrera de leur triste sort plusieurs jours après qu’ils aient agonisé de faim et de soif
Il n’est pas rare de retrouver les restes de ces chiens dans ces divers lieux

 

Les rares chanceux à être découvert en vie par de bonnes âmes sont retrouvés sanguinolent et traumatisés
Le coup profondément scier par le fil de fer où la corde qui les maintenait prisonnier.
Blessures provoquées par leurs maintes tentatives désespérées pour se libérer de ce lien mortel qu’ils ont fini par comprendre ainsi que par leur instinct de survie

 

C’est ainsi que, par an,  plus de 8000 podencos, lévriers et, chiens croisés, se font massacrer en Espagne dans l’indifférence de son gouvernement et de sa population

 

 Les trafics de lévriers ” galgos ” destinés aux courses et à la chasse entretiennent continuellement ces pratiques.

Des femelles “ galgas ” sont isolées à plein temps dans des sous sols où leur unique fonction est de donner naissance à de futurs martyrs. Autant maltraitées et exploitées que les mâles, elles n’échappent pas à une mort horrible une fois que la nouvelle génération de femelles les remplace.
Les petits, passer de 2 ans et après avoir rendus de loyaux services à ces hommes sous les coups et la peur, connaissent à leur tour les mêmes fins épouvantables que leurs aînés.

 

Les lévriers et podencos errants qui sont mis en refuge sont rapidement euthanasiés ( 2 semaines après leur arrivée )

 
 
Comme en Espagne personne n’en veut , ils ne sont pas proposés à l’adoption.
Écartés des visiteurs et des éventuels adoptants, ils sont placés dans des enclos déjà bondés où ils subissent les attaques des chiens dominant. Le lévrier, tout comme le podenco, est un chien timide et craintif qui ne sait pas se défendre .
Mis en extérieur sous des températures hivernale ; souvent blessés et sans soins, assoiffés et affamés, ils attendent ainsi leur mort dans la peur et la crasse de leurs enclos.
La majorité se fait gazer. Beaucoup agonisent dans d’horribles souffrances “ plus de 20 min ” avant de succomber.

Cela vous rappelle-t’il une autre histoire ?

Le gouvernement espagnol ainsi que la population locale fait preuve d’une incroyable incompétence et d’insensibilité pour faire cesser ces barbaries.
Aucune mesure n’est prise pour punir et empêcher ces actes de se poursuivre.
Ce pays qui prône déjà la souffrance d’un taureau au rang de tradition n’as pas plus de compassion pour un chien où un chat.
En Espagne un chien peut être torturé, pendu, brûlé vif, traîné derrière une voiture etc…. sans que ces fous ne soient jamais condamnés ni même inquiétés par la justice.

 
 

L’animal est considéré là-bas comme un bien meuble pouvant être détruit par son maître.
Tuer un animal de tel ou tel manière ferait partie de leur codes d’honneurs.
Ces chiens, durant toute leur vie, sont torturés, battus où massacrés devant les plus jeunes qui n’y voient plus rien de choquant une fois devenus adulte. Ces comportements nourrissent ainsi un laxisme générationnel !
Se promener en Espagne avec un lévrier ou un podenco tenu en laisse, serait honteux et mal vu par beaucoup d’espagnols. Certains n’hésiteront pas à le faire savoir.
Ce chien est tout simplement utilisé avant d’être rejeté comme la peste.

10% seulement des Galgos et Podencos sont secourus par les rares associations espagnole qui s’en préoccupent. Les animaux sauvés sont placés dans des refuges européens en vue d’une hypothétique adoption où famille d’accueil.

 


Il faut continuer de faire pression sur les mentalités espagnole ainsi que sur leur gouvernement pour que cessent ces actes inhumains et que des mesures draconiennes soient prisent à l’encontre des barbares
L’ Espagne est un pays européen qui ne respecte absolument pas le droit des animaux.
Si les chasseurs espagnols infligent de tels supplices à leurs chiens, il faut dans ce cas, faire
interdire la chasse avec des lévriers. Cela aura pour effet de faire cesser ces trafics multiples de lévriers qui conduisent à ce genre d’abus.

La Déclaration Universelle des Droits de l’animal a été proclamée le 15 octobre 1978 à la Maison de l’UNESCO à Paris .

30 réflexions au sujet de « La tragédie »

    • bonjour Gagnon

      Vous pouvez aider ces pauvres toutous de diverses facons : en faisant savoir autour de vous  ce qu'endurent ces pauvres victimes, en rejoignant nos troupes , en faisant un don …..les bonnes volontés sont les bien venues. Si vous voulez vous pouvez nous contacter pour en discuter

    • Il faut voir les phhotos pour le croire.

      Parfois il faut des années avant que ces pauvres toutous puissent  mener une vie normale mais on y arrive avec beaucoup beaucoup de patience et d'amour ! 

  1. c'est des malades!
    dire que sa ce passe en europe, si près de chez nous, même au fin fond d'une jungle dans une tribu d'hommes sauvages, ils sont pas aussi barbares!!!!

  2. DES SOURIS BLANCHES
    Il ne s’agit pas de se lamenter sur la mort d’un lapin. Et ne nous y trompons pas, la plupart des pods, (surtout les pods ibicencos, canarios, etc. qui sont des pods pour la chasse aux lièvres) s’éclatent à la chasse quand ils sont en bonne santé. Mais pod blessé, pod qui a une patte qui flanche, qui a vieilli, et pod qui par malheur mange la proie, sont vite zigouillés, ou pire, ils sont pendus ou jetés dans des puits où ils agonisent.
     
    Et à propos, avez-vous vu les pods qui s’entassent sur les foires dans des grandes cages d’exposition pour la vente, comme à la foire de Castellon, rendez-vous des chasseurs? Tous blancs, quelques-uns avec des taches rousses… Ils se ressemblent tous au point qu’il est souvent difficile de les distinguer. Ça ne vous fait penser à rien ???
    Mais oui ! DES SOURIS BLANCHES DE LABORATOIRE ! Celles qu’on donne en pâture aux serpents et autres, celles qu’on élève pour les labo.
    Les pods sont élevés, reproduits et utilisés comme des souris blanches, LE LABO C’EST LA CHASSE ! Un pod blanc c’est une chose des plus courantes, un pod blanc c’est anonyme, comme une souris blanche. Pas de pitié, pas de sentiment,  s’il fonctionne il sera utilisé quelques années et sinon…

  3. Merci pour ce petit reportage qui rapporte toute la cruelle vérité de la souffrance des chiens de chasse en Espagne, ce pays où je réside depuis 24 ans et qui malheureusement change peu. Je connaissais la plupart des photos qui ont été largement diffusées, mais pas celle où deux idiots posent devant des galgos pendus. Savez-vous si ces deux ….ont été punis? je connais un cas semblable avec un "malade" qui a posé ainsi sur internet avec des chats qu'il torturait et il a été condamné à une amende et expulsé du parti où il était conseiller dans un petit village. Pas grande punition me direz-vous, mais c'est déjà ça et ça peut dissuader.
    Merci encore du courage de dire la vérité.
    Nadine

    • Merci Nadine pour votre soutien.
      Hélas, les semblants d'êtres humains qui torturent les plus faibles ne sont jamais suffisamment punis. 
      Je veux garder l'espoir d'un jour qui viendra où il n'y aura plus besoin de punir ces tordus puisque l'ANIMAL sera respecté de TOUS. Si je m'arrêtais d'en rêver, je mourrais de chagrin.

  4. Bravo et un grand merci pour tout le travail que vous faites pour ces loupiots ! Les mots manquent face à de telles ignominies, et aucun ne peut décrire ce que l'on ressent face à la barbarie, à la connerie et à la bassesse de tous ces bouseux qui peuplent cette Terre. Un jour viendra où, à force , la cause animale sera prise en compte et la maltraitance envers eux sanctionnée de manière impitoyable ici comme ailleurs. Je ne peux pour le moment qu'aider à mon niveau (pétitions, clic, lettres, dons), mais j'ai la ferme intention que dès que j'en aurais la possibilité, je m'activerais bien d'avantage et apporterais une contribution concrète pour participer au sauvetage de ces chiens, et à bien d'autres en France comme ailleurs n'ayant jamais supporté que l'on fasse le moindre mal à un animal, et qu'aucune justice ne leur soit rendue. Je suis à 100% avec vous, et vous envoie tout mon soutien pour continuer cette lutte, c'est peu mais c'est le maximum que je puisse faire pour le moment. Plein de câlins à tous ces loustics ♥

    • Bonjour Philippe,
      Les lettres qui sont entre parenthèses ne servent qu'aux bénévoles de l'association pour leur permettre de situer le chien en un clin d'oeil, rien de plus.

  5. POUR MISS PODENCA SAUVER DES CHIENS LAISSEZ MOI RIRE SI VOTRE RAISONNEMENT N ETAIT PAS DRAMATIQUE.VOUS PREFEREZ ENTENDRE QUE « TOUT VA BIEN » C EST TELLEMENT PLUS FACILE

    • C’est vrai que j’aimerais bien entendre que « tout va bien » mais, je n’ai jamais dis ça….et, je sais que NON, tout ne va pas bien.

      Alors, vous qui voulez sauver des chiens espagnols, allez y, allez là-bas les chercher…..allez aider les refuges…….puisque nous faisons ( je vous cite) » pleurer dans les chaumières ». Vous en profiterez pour demander à ces filles travaillant bénévolement si, effectivement, les photos relatant cette tragédie sont juste là pour vous faire verser des larmes ou si elles ne sont que la triste réalité

  6. ET JAI DE BONNES RAISON DE ME PLAINDRE NON!!!!!et POUR ISAELYS OCCUPEZ VOUS DE CE QUI VOUS REGARDE ENTRE AUTRE COMPRIT!!!!!et encore une chose j aurai bien aime passe mon energie a suver un chien

    • Pour que nous puissions passer notre énergie à sauver les chiens, veuillez SVP, passer votre chemin et laissez nos défenseurs s’occuper de nous car, OUI, cette association les intéresse et OUI, ça les regarde (comme vous dite) !
      Bon vent !!

    • En majuscule ça ne m’impressionne pas davantage, justement je parle de ce qui me regarde, mais pas de souci vous ne m’atteignez pas, vous vous épuisez juste inutilement!!! Nous soutenons cette association et l’agressivité ou la rancœur ne sont pas importants quand on sait ce ce qu’on fait. Au fait « COMPRIT » ça s’écrit plutôt  » compris » et si c’est un ordre je ne me sens pas concernée, j’ai passé l’âge d’en recevoir surtout sur ce ton là!!!

  7. Vous continuez de tout faire pour faire « pleurer dans les chaumières » et refusez une adoption et vous savez bien pourquoi!!!!!au lieu de changer le site c est le bureau qui est a renouvellé

    • Personne ne doit se sentir obligé d’apprécier le bureau de l’association et si rien ne vous convient sur le site ne vous fatiguez pas à laisser des remarques acerbes, gardez votre énergie pour des choses plus utiles et passez votre chemin…

    • Marie-Thérèse : J’aurai bien voulu remplacer le bureau mais, lors de notre dernière AG, personne ne s’est proposé pour prendre leur place . Comme quoi vous avez raison, il est facile de toujours se plaindre mais, quand il s’agit de se bouger, y’a plus personne

      • Pouvez vous me mettre en relation avec des gens qui travaillent la bas, avec ces filles qui travaillent bénévolement, car je suis prête a aller en Espagne et les aider concrètement, mais malheureusement malgré tous les sites que je visite aucun ne pieux me mettre en relation avec quelqu un qui pourrait m'accueillir la bas dans un refuge… Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>