Né pour souffrir

La vie d’un Podenco en Espagne !

texte écrit par Fabienne Verbauwem, bénévole dans la protection animale

 

Je m'étais pourtant juré de ne pas mettre de vilaines photos montrant la vie d'un pod en espagne.
Je voulais seulement partager avec vous, la beauté, l'élégance, la sagesse et plus que tout, l'intelligence de cette race si troublante…
Mais, comment vous dire que ce sont des chiens d'exception sans parler de leur triste existence espagnole ?
Comment vous faire comprendre que, ce chien né pour souffrir sait pardonner mieux que quiconque à l'espèce humaine, les blessures de son âme ?
Comment vous montrer que, la vie que vous allez lui offrir est ce qu'il ne pouvait même pas imaginer dans ses rêves  puisque déjà, il souffrait dans le ventre de sa maman……avant même de venir à la vie ??
Malgré toutes ces atrocités, ces souffrances dont il est victime, il sait nous pardonner et nous offre le meilleur qu'il ait au fond de lui,  enfoui jusque là : l'AMOUR pour son maître…..à tout jamais !!
Les images qui suivent ne sont pas belles à voir et j'en suis désolée mais, vous devez savoir pourquoi ce chien arrive, bien souvent, dans son nouveau foyer avec la peur au ventre !
La terreur qui ronge ses tripes et habite son regard s'effacera, petit à petit, lorsque vous aurez, à force de patience et d'amour, gagné sa confiance…
Et oui, l'Amour d'un Podenco, ça se gagne….ça se mérite.
Voici donc un petit exemple du quotidien d'un podenco, en espagne :

Le Podenco est un chien de chasse extrêmement  doué dans son art !!
Il est utilisé, dans les pays Ibériques, pour la chasse et, est considéré comme un outil ( tout comme le fusil) et non comme un animal.

A cause de cette condition de vie, il subit un épouvantable sort : On le prend pour la chasse et on le jette, comme un outil dont on a plus besoin !
On le sort pour la partie de chasse et, en rentrant, on le range dans la boite, dans le noir , au fond d'un trou, d'un grenier, d'une cave et, peut-être qu'on pensera à lui donner un peu d'eau et un croûton de pain……..peut-être !!

Pratiquement tous les podencos sont traités de manière abominable pendant  leur misérable  vie et , tout comme leurs cousins les lévriers « galgos », ils sont tués dans d’horribles souffrance, dés la saison de chasse terminée.
Il est inutile de garder cette bouche à nourrir alors que, d'ici la prochaine saison de chasse, d'autres Podencos auront vu le jour. Ils seront alors, jeunes, sains, nerveux, agiles, vifs, courageux.
Bref, tout ce qu'un podenco mal nourri, non soigné, battu à mort, ne peut plus être malgré sa très grande résistance et son dévouement envers son maître, si on peut appeler ainsi cet homme vil et barbare qui en a la charge !

Souvent, ils sont tués par pendaison.

 

 

A l'inverse des Galgos, les Podencos n’ont pas eu la chance d’avoir un lobby international pour leur défense et leur protection et sont donc condamnés à subir cette tragédie.

Des milliers de Podencos vivent  une existence de parias, enchaînés, sans abris contre la pluie, le froid et le soleil, subissant les coups et survivant grâce à un morceau de pain sec jetés de temps en temps.

sans abri, de jour comme de nuit

l'hiver comme l'été : la terreur dans le regard. 

Ils peuvent aussi être condamnés à survivre  dans un trou creusé à même le sol ou,  jetés au fond d’une cave sans lumière, sans  aération et vivant sur leurs excréments.

 

 

enfermés pendant des mois, sans espoir de sortie

attachés court à un mur, pouvant à peine se coucher

Ils ne connaissent que la faim, le froid, les coups et pire que tout, la terreur dans laquelle les plonge leur "propriétaire".

 

Ils ne sont ni  vaccinés, ni identifiés et encore moins soignés et, plus on descend dans le sud de l’Espagne, plus le podenco souffre de sa condition de vie.

 

Ils subissent, au milieu de soit disant élevages, des journées interminables et épouvantables dans leurs excréments, attachés courts, enchaînés,  les femelles étant poussées à la reproduction intensive.


 

En Espagne, les podencos sont des chiens inadoptables: il ne viendrait pas à l'idée d'un grand nombre d'espagnol de se promener avec un podenco au bout d'une laisse : se serait, pour lui, d'un ridicule ahurissant !!

http://storage.canalblog.com/77/55/687264/47847544.jpeg

Ces pauvres chiens sont donc condamnés à survivre seuls 

: Quelques uns d'entre eux ont la chance d'être pris en charge dans un refuge :

 

mais, ils ne supportent pas l'isolement

ne supportent pas l'enfermement

y sont bouffés par la vermine et les parasites

et restent prostrés dans leur terreur

Rare sont ceux qui ont le bonheur de connaître la douceur d’un foyer.

Leur seule chance de salut est de partir à l’étranger, grâce à une association de protection animale et, d’y être adopté………..

 

Si vous désirez adopter et, par la même occasion, sauver un Podenco, n'ayez aucune crainte d'affronter ce chien si terrifié qui va arriver chez vous. 

Il passera une bonne partie de son temps à vous scruter depuis son petit nid que vous lui aurez préparé.
Laissez-le vous observer, vous étudier, vous tester…….il veut tout savoir de vous avant de pouvoir vous accorder sa confiance et, c'est normal. Après ce que nous lui avons fait subir, NOUS, l'homme par qui il a toujours été battu ; peut-il enfin vivre calme, détendu, serein et heureux à nos côtés ??

Saurions nous pardonner tout ce mal que l'on nous aurez fait ??
Saurions nous le faire, NOUS, la soit disant espèce intelligente ??

12 réflexions au sujet de « Né pour souffrir »

  1. Les  SOUS-PRIMATES  il  en  existe  partout  , pas  qu'en  Espagne , en France aussi . Cette  RACE  est dangeureuse  parce qu'elle  est  INcapable     d' EMPATHIE   et  de COMPASSION    ….  et en plus elle est reproductible , hélas ! .

  2. Non contents de massacrer des taureaux pour leur amusement, de martyriser des vaches pour se défouler dans les rues, de jeter des chèvres vivantes du haut des toits, les espagnols n’ont décidément aucun coeur et ont une intelligence en dessous de tout
    comment faire pour arrêter tout ça et réparer le mal qu’ils font à tous ces petits êtres qui donnent tant
    je suis REVOLTEE

    • Comme vous le dites Charette s'est révoltant !

      En adoptant  un  de ces pauvres toutous vous le sortez de l'enfer et lui offrez l'opportunité d'avoir  une vie décente ce dont il vous remerciera au centuple .

      Alors n'hesitez pas remplissez un formulaire d'adoption et envoyez le nous ! A tres bientot

  3. Honteux comment faire pour vous aidez à sauves c est pauvre loulous je suis fa si vous avez besoin de mon aide je suis partente pouvez vous me mettre un mp sur mon mur sur facebook à Anne betty Julio merci

  4. L'homme me dégoute de plus en plus….Quand je vois ca je ferais bien la meme chose a tous ces *** qui sont soit disant humains,mais personne d'humain ne tolererait ca….
    Merci pour ce que vous faites pour tous ces êtres plein d'amour!

  5. AFFREUX AFFREUX.  TERRIBLE!  JE PLEURE ET CRIE!  COMMENT PEUT ON FAIRE CELA? PAUVRES PETITS CHIENS TROP GENTILS. GROS CONS DE CHASSEURS DE MES 2. ENVIE DE MEURTRE…..LA PEINE DE MORT POUR CES ASSASSINS CRUELS…DES BANDES DE CONS SANS CERVEAU..POURQUOI ICI EN FRANCE PERSONNE NE S OCCUPE DE CES PAUVRES LÉVRIERS????????  JE SUIS DÉGOUTÉE DÉGOUTÉE PAR LA CRUAUTÉ DE CES PAUVRES CONS DE PLOUCS…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>