Assurance chat tanger : simulation en ligne

⇓ Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir notre meilleure offre ⇓

Une assurance pour animal de compagnie : indispensable ou non ?

Les animaux de compagnie font partie à part entière de votre vie. Vous avez la responsabilité d’en prendre soin et d’entretenir leur état de santé au quotidien. Seulement, en tant qu’être vivant, actif et animé, ils ne sont pas écartés des dangers et des éventuels accidents. De même, les maladies deviennent fréquentes et peuvent s’en prendre à tout moment à vos animaux domestiques. La solution : souscrivez à la la meilleure couverture de risques pour vos petits compagnons. Pour vous en persuader, voici les raisons pour lesquelles une telle assurance est indispensable.

Pour surveiller l’état de santé de l’animal

Devant un budget de plus en plus serré, un ménage ne dispose pas d’une somme suffisante pour surveiller la santé d’un animal. Pourtant, un contrôle régulier auprès d’un vétérinaire garantit durablement l’hygiène de votre chien ou votre chat. Cela vous permettra d’ailleurs de prévenir certaines pathologies mortelles pouvant s’attaquer à vos animaux. L’assurance sera idéale pour inclure un forfait annuel destiné à la prévention et la précaution contre ces risques sanitaires. Dans cette formule seront intégrés les produits de soins accessoires comme les anti-parasites, les shampoings, les muselières, etc. Quant à la campagne de vaccination, elle est également incluse à ce forfait.

Pour accéder à des soins d’urgences

Tout comme l’homme, l’animal de compagnie peut également souffrir de quelconque maladie nécessitant une intervention en toute urgence. Souscrire une assurance animalière sera de ce fait la meilleure garantie pour une prise en charge à temps. Il convient de souligner que le soin attribué ne reste pas uniquement médical. L’assurance couvre également l’entretien et la garde de l’animal en cas d’aléas imprévisibles où son maître ne pourra pas en prendre soin. Il comprend également sa nourriture, son toilettage et d’autres petites attentions dont votre animal de compagnie a besoin.
En cas de perte de votre compagnon, cette assurance joue également un rôle important dans sa recherche. Vous disposez d’une assistance 24h/24 et 7/7 de votre compagnie d’assurance animalière. Si besoin, l’équipe prévient à votre place les services de recherches d’animaux de compagnie dans les plus brefs délais. Sinon, votre mutuelle vous rembourse également une partie des dépenses engagées pour lancer les recherches.

Pour restituer les frais vétérinaires

Le coût d’une consultation vétérinaire n’est pas fixe et dépend de chaque cabinet. Devant le constat que peu de ménage uniquement peut payer des soins vétérinaires coûteux, l’assurance animalière trouve toute son importance.
Voici par exemple quelques indices de prix pour estimer le budget pour un soin maladie ou accident auprès d’un cabinet. Pour une simple consultation, vous débourser au moins entre 40 à 60 euros selon le prestige de la clinique vétérinaire. Si vous deviez consulter un spécialiste, ce prix peut même atteindre les 100 euros. Si votre animal a besoin d’opération chirurgicale, mettez au moins de côté 150 euros ou plus selon le cas à traiter. Aussi coûteux qu’ils soient, ces soins sont pourtant indispensables à ces petits êtres pour éviter des complications mortelles.
La compagnie d’assurance vous rembourse en intégralité ou partiellement ces frais vétérinaires. Qu’il s’agisse de soigner votre chien, votre chat ou votre NAC un nouvel animal de compagnie, il n’y aura aucune différence. Pour profiter de ce remboursement, prenez soin de bien choisir votre mutuelle ainsi que le forfait à souscrire.
Pour délivrer un soin adéquat à l’animal jusqu’à sa fin de vie
Les formules d’assurances au choix peuvent même couvrir les soins sanitaires d’un animal jusqu’à son dernier souffle. Les plus âgés sont en effet les plus victimes d’accidents ou de maladies. Avant de conclure votre engagement, prenez le temps de vérifier ce point pour se prévaloir au remboursement des frais d’euthanasie. Dans des situations particulières, certaines compagnies indemnisent même le décès de l’animal. Reste à vous de choisir le forfait qui vous convient le plus.

CONSEILS POUR CHOISIR UNE ASSURANCE MALADIE POUR SON ANIMAL DE COMPAGNIE.

Les français sont encore frileux et réticent à l’idée de souscrire une assurance maladie animaux (chien, chat ou autre), puisque moins de 5% de ceux qui ont un animal de compagnie l’ont fait. Ceux-ci seraient pourtant bien inspirés d’imiter leurs voisins européens. 40% de nos voisins britanniques souscrivent en effet à une assurance pour leur(s) petit(s) compagnon(s). Ils sont bien plus nombreux encore en Suède (80%).

Et pour cause, les désagréments de la vie et les dangers divers n’épargnent pas nos animaux. Les frais qui en découlent (opérations, rééducation…) sont dès lors importants et mieux vaut être couvert pour réduire la note. Mais pas n’importe comment. Avant de souscrire à une assurance, il faut en effet définir les besoins de son compagnon. Il n’est pas forcément nécessaire de prendre l’assurance la plus complète, formule chère et pas forcément utile si l’animal est en bonne santé et rarement malade. En définissant au plus vite ce que l’on attend de son contrat d’assurance, on se donne la possibilité de comparer efficacement les différentes offres sur le marché et ainsi, choisir la plus adaptée en termes de rapport qualité/prix.

Assurance pour chien et chat

La première chose à faire est donc de bien vérifier le montant de l’assurance maladie animaux et les clauses comprises dans le contrat, précisément le plafond de remboursement et les options de prévention (visites de contrôle, vaccins…). Les offres, notamment sur Internet se multiplient et de nombreuses offres low coast sont proposées. L’attractivité des prix cachent souvent le très mauvais remboursement des frais. Les assurances standard ou premium à partir de 20 euros par mois sont déjà plus sérieuses. Ensuite, il faut également être vigilant sur des points comme les garanties limitatives (délais de remboursement, garanties liées à l’âge de l’animal, plafonds de remboursement pour les soins courants…).

Les conseils que l’on peut donner pour bien assurer son animal sont les suivants. Étudier les différences entre les formules est inévitable, rien que pour se faire une idée des besoins. Il faut aussi évaluer la cotisation, qui fluctue d’une formule à l’autre mais aussi, d’une année à une autre. La vigilance est de mise sur plusieurs autres points. Une assurance maladie animaux est plus indiquée si elle est agréée par les vétérinaires. Il en existe encore peu, il convient donc de demander l’avis de son vétérinaire ou consulter la Charte des Vétérinaires pour les connaître. Attention également au délai de carence (temps entre signature du contrat et prise effective, durant lequel l’animal n’est pas assuré), à la franchise parfois inexistante et aux conditions générales de vente, qui permettent de prendre connaissance des conditions de résiliation ou de savoir si l’animal est assuré à vie ou non.

La réflexion est donc de mise pour une assurance maladie animauxL’attractivité du prix cache souvent de mauvaises surprises, alors que certaines offres sont très sérieuses et ne coûtent pas beaucoup plus. En France, on voit fleurir de plus en plus de contrats intéressants et les assurances à éviter sont désormais connues. Il faudra néanmoins toujours suivre la démarche expliquée pour trouver le contrat adéquat.